dans les sujets daesh, international, Kurdistan

Un média Kurde, la chaine NRT, à diffusé , pour l’instant sans revenir dessus , des fausses informations sur l’axe kurdo-americain contre DAESH .

La direction des Peshmergas établis à Kirkouk à rejeté toutes les allégations selon lesquelles « des hélicoptères américains atterrissent près de Kirkouk et fournissent une aide à DAESH »

La Coalition mondiale dirigée par les États-Unis a aussi qualifié cette rumeur totalement « absurde et folle ».

Wasta Rasul, le commandant Peshmerga du front sud de Kirkuk, a déclaré aux journalistes vendredi que les hélicoptères étaient des Irakiens en coopération avec les militaires américains et qu’ils ont mené une « opération réussie ».

Rasul répondait à un bulletin de la chaine NRT (kurde) basé à Sulaimani plus tôt cette semaine qui a déclaré que sept hélicoptères avaient atterri dans des zones tenues par DAESH, dont l’une était celle de Chinook. La chaîne a déclaré que seuls les militaires américains et turcs de la région disposaient de tels hélicoptères.

“Il a été révélé que ces hélicoptères étaient des Irakiens”, travaillant sur des opérations conjointes irakiennes et américaines »

Il a également affirmé que la vidéo obtenue par la chaîne de télévision appartenait à une date antérieure et que les débarquements avaient eu lieu au village de Sueidiya, au nord-est de Tikrit, à 40 kilomètres des lignes de Peshmerga et à seulement 4 kilomètres des forces irakiennes.

Le village de Sueidiya n’est pas dans les limites administratives de Kirkouk.

Rasul a salué la contribution américaine dans la lutte contre DAESH en Irak et a exprimé sa crainte que la chaîne de télévision ait pu mettre en doute la sincérité de l’armée américaine.

Il a déclaré que la « propagande » diffusée par l’ennemi ne fait pas autant de mal que celle des médias kurdes.

Il n’a pas nommé NRT mais a affirmé qu’”une chaîne kurde aide les intérêts de notre ennemi : DAESH”.

Sur la base de vidéos obtenues par la chaîne kurde, dont certaines ont prétendument avoir été filmées par des caméras de Peshmerga près de Kirkuk et des témoins oculaires que la chaîne n’a pas divulgués, NRT a rapporté jeudi que sept hélicoptères ont atterri près des lignes de Peshmerga, y compris un Chinook Suggérant qu’ils ont peut-être livré des fournitures au groupe extrémiste.

“Les 25, 27 et 28, sept hélicoptères ont largués dans trois zones DAESH en Irak trois fois”, a déclaré NRT,

NRT a affirmé qu’ils essayaient de visiter l’endroit où les hélicoptères auraient atterri, mais que les forces de Peshmerga leur ont refusé l’accès.

NRT fait état le 25 juin de 7 hélicoptères vus près de Zarga, près de Tuz Khurmatu, où DAESH mène plusieurs attaques mortelles contre les Peshmerga.

Dans une vidéo publiée par NRT, des hommes qui semblent être Peshmerga, parlant kurdes, sont montrés en regardant brièvement l’hélicoptère à distance. L’un d’entre eux laisse entendre dire que les hélicoptères sont « américains ».

Le colonel Ryan Dillon, porte-parole de la coalition anti-DAESH dirigée par les États-Unis, déclare au média Rudaw ce vendredi :

“J’ai vu des rapports et des rumeurs absolument absurdes qui nous accusent de fournir DAESH et c’est tout à fait faux. Nous sommes ici pour une, et une seule raison, vaincre DAESH ! “

Interrogé sur les dates spécifiques mentionnées, il a seulement déclaré que la coalition n’avait aucune mission dans ou autour de Kirkuk ou Hawija au cours des 24 ou 48 dernières heures.

Rasool, le commandant de Peshmerga, a menacé de répondre avec la « loi martiale » contre certains médias complices, s’ils ne cherchaient pas à vérifier une information auprès des forces concernés avant sa diffusion.

“De temps en temps, toute chaîne qui ne cherche pas à demander un commentaire au premier commandant militaire d’un front donné qu’ils mentionnent devra faire face à des procédures sévères. “

Articles recommandés
kurdistan feusally jones