dans les sujets international, refugiés

Bana, la jeune fille d’Alep qui a sensibilisé des milliers de personnes sur twitter sur les bombardements et les atrocités a été nommée l’une des 25 personnes les plus influentes sur Internet par le Time Magazine

“C’est [Bana] Alabed et ses éditions quotidiennes faites de l’est d’Alep, dirigé par les rebelles, qui ont sensibilisé un nombre conséquent de personnes sur les horreurs de la guerre civile de la Syrie à un moment où peu de journalistes pouvaient même accéder à la région”, écrit le Time.

Le compte @AlabedBana était dirigé par la mère de Bana de sept ans, Fatemah.

Ils ont tweeté des mises à jour quotidiennes comme

En octobre 2016, le président syrien Bashar al-Assad a déclaré sur une chaine de télévision danoise que les tweets de Bana Alabed sur la terreur qu’elle vit dans la ville syrienne assiégée sont inventés par des « terroristes ou leurs partisans ».

Répondant, Bana a tweeté : “Monsieur Assad, je ne suis pas un terroriste, je veux juste vivre et pas de bombardement s’il vous plaît.”

Sa famille a été évacuée en Turquie en décembre 2016, où elle vit actuellement en tant que réfugié.

Bana à tweeté huit fois. Le 12 mai, elle publie une photo d’elle avec le président turc Recep Tayyip Erdogan après avoir obtenu la citoyenneté turque.

Selon le Centre syrien pour la recherche sur les politiques, un organisme de recherche syrien indépendant, le nombre de morts du conflit de six ans à partir de février 2016 était de 470 000.

Plus de la moitié de la population syrienne a été déplacée, selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, et 13,5 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire.

Articles récents
google sait qui est gaykurdistan feu